TRANSFORMATION NUMÉRIQUE : levier d’innovation managériale dans la Fonction Publique

Le 1er mars dernier, vous étiez plus de 100 managers publics à avoir bravé la neige pour participer au 1er événement d’efficience collaborative inter fonctions publiques en Auvergne-Rhône-Alpes.

L’objectif : réfléchir aux impacts de la transformation numérique sur le management public. Cet événement était co-organisé par La Fabrique Humaine, Altitud RH et l’IRA de Lyon.

Plus de 100 managers au premier événement d'efficience collaborative inter fonctions publique en région Auvergne-Rhône-Alpes le 1er mars 2018 à l'IRA de Lyon

Interroger le contexte pour prendre de la hauteur

En ouverture, Pierre-Henri Vray, Directeur de l’IRA, a rappelé que ce séminaire s’inscrivait pleinement dans le programme gouvernemental « Action Publique 2022 », où transformation numérique et transformation managériale se combinent. Il a rappelé que le manager public peut et doit jouer un rôle d’ambassadeur de la culture digitale en se faisant le promoteur de pratiques innovantes auprès des agents et des usagers.

Mathieu Mazérat et Florence Saubatte animent la table ronde avec Esther Mac Namara, Clément Bertholet, Cédric Spérandio et Christophe Bouchet

Table ronde ronde introductive

Lors de la table ronde Clément Bertholet, co-auteur de l’ouvrage « Ubérisons l’État avant que d’autres ne s’en chargent », a insisté sur la nécessaire transformation agile de l’Etat vers un modèle d’État Plateforme, intégrateur et co-producteur de services publiques numériques. L’État doit conduire sa mission dans un écosystème ouvert, inter-connecté et innovant.
Esther Mac Namara s’est inscrite dans une approche internationale comparée. Elle a plaidé pour un large partage de la data publique, augmentée et de qualité. La logique de coopération public/privé doit se développer à des fins de progrès sociaux économiques et au service du bien commun. Entre disruption et régulation, elle a questionné la (re)définition des frontières de l’État et de la garantie de sa souveraineté.
Cédric Spérandio a illustré ses interventions d’exemples de projets d’innovation s’appuyant sur l’ouverture de la data publique. Le Lab @RCHIPEL conduit ces projets avec des approches de design de services impliquant agents et usagers (ex Hackathon pour la création d’entreprise, Urb@Data…). Il a également appelé de ses voeux une Administration « Mac Gyver » plus audacieuse et ingénieuse.
Christophe Bouchet a expliqué en quoi la digitalisation des usages sur le marché du travail a conduit Pôle emploi à développer différentes collaborations, avec des start-up notamment, pour fluidifier ce marché. Il a souligné la recherche d’une plus forte valeur ajoutée dans les services numériques délivrés aux entreprises et aux demandeurs d’emploi. Cette volonté d’inclusion numérique nécessitant d’accompagner symétriquement agents et usagers.

Tous les intervenants ont conclu sur le développement d’une culture de la confiance, du « penser en dehors de la boîte » et de l’expérimentation pour accompagner ce changement.

Rassembler et donner la parole aux managers des 3 Fonctions Publiques

Atelier d'intelligence collective : À l’ère de la transformation numérique de l’État, quelles seraient vos propositions pour innover en matière de comportements et de pratiques managériales ?

Atelier d’intelligence collective entre managers publics.

Lors des 9 ateliers d’intelligence collective, animés par une équipe de facilitateurs issus des secteurs public et privé, vous avez pu imaginer, partager et sélectionnez une trentaine de propositions d’innovations managériales. Celles-ci portaient sur trois thèmes :

  • Les nouvelles formes d’organisations du travail
  • Les comportements et de pratiques managériales innovantes
  • L’accompagnement des collaborateurs à l’ère numérique

Sens, confiance, acculturation, nouveaux espaces de travail, innovation, collaboration, expérimentation, usages… autant de concepts et d’idées qui ont émergé des synthèses de vos travaux. Nous allons maintenant nous en nourrir pour l’élaboration du « mémento des pratiques managériales innovantes pour l’administration de demain».

En conclusion, Cécile Batou-To Van a souligné la qualité du séminaire et des propositions qui ont été formulées. Elle a associé cette réflexion collective aux actions de consultation des usagers et des agents du Forum de l’Action Publique : plateformes numériques, forums régionaux, ateliers de co-construction… Enfin, elle a montré tout l’intérêt de la DGAFP pour ces démarches de terrain innovantes et a indiqué qu’une grande synthèse nationale aurait lieu courant mars en région.

Conclusion du séminaire par Cécile Batou-to Van de la DGAFP

Conclusion animée par Gérald Falquérho et Cécile Batou-To Van

La réussite du séminaire doit aussi pour beaucoup au soutien et à la participation de nos partenaires CASDEN Banque Populaire, Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes, Pôle emploi et ACEF que nous remercions.

Un beau travail d’équipe Florence SAUBATTE, Mathieu MAZÉRAT, Gérald FALQUÉRHO et nos super facilitateurs : Justine, Nicolas, Raphaël, Céline, Jean-Philippe, Françoise et Karine.

Retrouvez les meilleurs tweets sur #transfomanagementpublic